Tag: Clinique

Et puis un jour, j’ai découvert l’origine de mon acné

(Mode confession activé)

 Je vous préviens d’ores et déjà, cet article sera long, très long. Car j’ai énormément de choses à partager avec vous au sujet de mon vécu avec l’acné.

J’ai 25 ans et ce dont je dois vous parler a commencé … il y a plus de dix ans !

Et plus précisément, à mes 12 ans.  L’année de mes 12 ans a sonné l’arrivée de l’adolescence et des premiers boutons,  des boutons blancs, des rouges, des petits, des gros, des points noirs… le tout principalement sur le front et quelques-uns sur le menton. A l’époque j’avais une peau mixte et mes boutons se localisaient uniquement sur la zone T (front, nez, menton).

Au début, comme tout ado non avertie, j’ai commencé par utiliser des produits dont on parlait à la tv.. ça commence par un B ça finit par un L.  et ça sent l’alcool à plein nez. Vous avez trouvé ?

J’ai donc tartiné mon visage de ces soins … et ça picotait. Après à peine quelques jours d’application, c’était pire que mieux. J’avais encore plus de boutons, ma peau était totalement irritée et réagissait de plus belle.

Ma maman, très préoccupée par l’état de ma peau, avait entendu parler des bienfaits de l’arbre à thé sur l’acné. Donc, j’ai appliqué matin et soir un stick contenant de l’arbre à thé sur mes boutons (comme le Stick anti boutons de Naissance, lien ici).

 

Alors oui, j’ai vu une différence, les boutons partaient plus vite, mais non, ils ne disparaissaient pas pour autant, j’avais toujours de l’acné.

Alors, on a été voir un premier dermatologue. La consultation a duré maximum 10 minutes (sans même me questionner sur mon mode de vie ou sans analyser ma peau).

(Idée de base) «  Ah, vous avez des boutons et vous êtes ado ? C’est l’acné juvénile hein, tous les jeunes ados ont ça un jour ou l’autre ». Le dermatologue m’a donc conseillé d’acheter en pharmacie le gel nettoyant Cleanance d’Avène et de l’associer à une crème contenant du benzoylperoxidum .

J’ai appliqué ce traitement à la lettre durant six mois.

Ce qui était « drôle », c’était de voir que plein de copains/copines de mon école avaient exactement le même traitement que moi. Sauf que chez certains ça fonctionnait. Mais pas sur d’autres, dont moi.

 Et durant les années qui suivirent j’ai testé tous les traitements possibles et toutes les techniques possibles. C’est simple, dès que j’entendais parler d’un programme spécial acné que ce soit dans un magasine, à la télé, à l’école ou autre, je voulais l’essayer.

J’ai vraiment tout testé. Le dentifrice, les bains de vapeur, les soinsYves Rocher, Avène, Clinique, l’Occitane, les glaçons, les gommages à gogo, le citron, les masques à l’argile verte comme celui-ci

 

Je suis même passée par des cures de zinc qui m’ont été prescrites par le dermatologue n°2. J’ai tout essayé, tout sauf le fameux traitement Roaccutane (qui a bien trop d’effets secondaires selon moi).

 Résultat ?

J’étais désespérée. Rien ne venait à bout de mon acné. Cela m’empoisonnait l’existence. L’acné, c’est défigurant et ceux qui n’en ont pas, n’y comprennent rien.

«  Bah, il suffit juste de nettoyer le visage matin et soir pour ne pas avoir de boutons tiens ».

Or, je me nettoyais le visage matin et soir, je mangeais sainement, je faisais du sport…

Alors pourquoi. Pourquoi des boutons, pourquoi ?

(Autre idée courante) « C’est surement parce que t’es tout le temps stressée. Calme-toi hein, arrête d’être nerveuse. A cause de ton stress t’as des boutons, c’est de ta faute ».

J’y ai cru sauf que bon, mon père est aussi nerveux que moi et n’en a pas et … pourquoi est-ce que je n’en ai pas plus en période d’exams ?

 Je n’ai jamais eu de réponse à mes questions mais vers l’âge de 18 ans, j’ai compris que ma peau n’en pouvait plus de subir tous ces traitements agressifs. Car oui, mine de rien, plus on chipote sa peau, plus on la triture et plus elle se défend en donnant des boutons. J’étais donc face à un cercle vicieux.

J’ai donc décidé de foutre la paix à ma peau et d’adopter une routine douceur. J’ai ainsi choisi de n’utiliser que des produits Avène tant pour le nettoyage que l’hydratation que le maquillage et d’arrêter de tester d’autres soins. Et ma peau se sentait déjà beaucoup mieux. Mais j’avais toujours des boutons.

(Autre idée courante) «  C’est ta peau de jeunette hein, quand tu vas grandir, tes hormones vont se réguler. Sinon, essaye la pilule contraceptive, tu verras ça ira mieux ».

C’est comme ça qu’à 20 ans, lorsque j’étais à l’unif’ j’ai commencé à prendre la pilule contraceptive.

J’avais des règles plus régulières et plus aucune crampes au ventre. Mais j’avais toujours des boutons.

Et puis… un an plus tard, je me retrouve durant le mois d’avril à devoir passer de grosses journées à étudier pour ma session d’exams de juin (blocus).  Sauf que je ne bois jamais de café et j’ai toujours été contre les boissons énergisantes. Alors pour tenir le coup et restée éveillée un max, j’ai trouvé une terrible astuce : boire du cacao et plus précisément : du Nesquick !

J’ai passé un des meilleurs blocus de ma vie d’étudiante universitaire : j’étais en forme, joyeuse, toujours de bonne humeur, jamais déprimée, j’étais bien !

Le cacao était mon sauveur ! Sauf, qu’au bout des deux semaines de congé de Pâques, ma maman me revoit et constate que : «  Emé, t’as grossi ».

Oh que oui, j’avais grossi et pas qu’un peu !  C’est clair que boire jusqu’à 5 tasses de cacao avec du lait demi-écrémé tous les jours c’était pas ce qu’il y avait de plus sain ni léger. Sauf que j’adorai ça.

J’étais tellement dans mes cours que je n’avais pas remarqué cela. Mais pire encore, je n’avais pas remarqué que j’avais de l’acné PARTOUT. Mon visage entier était couvert d’énormes boutons d’acné, tout comme mon cou, mon buste et mon dos.

Avoir une telle poussée d’acné à 22 ans…c’était juste pas croyable !

 (Autre idée courante) Ma maman était alors persuadée que l’acné était due à: « tout ce que tu mets sur ton visage ». En gros : le maquillage.

Alors, elle décida de prendre tout. Mais vraiment tout ce que j’avais comme make-up et soins pour tout remplacer par 3 seuls et uniques produits pour bébé: une lotion micellaire que je devais utiliser comme démaquillant et nettoyant visage, un gel douche corps et cheveux et une crème hydratante, le tout, bio.

Car oui, elle avait entendu dire que les produits pour bébé étaient bons et que si c’était bio c’était mieux.

Etant très obéissante j’ai appliqué à la lettre les produits… il ne m’a pas fallu une semaine pour me retrouver avec une peau grasse et luisante et des cheveux en crin de cheval.

J’ai jeté l’éponge et je suis partie racheter tous mes produits Avène qui eux, n’agressaient pas davantage ma peau au moins. Car selon moi, le maquillage ne me donnait pas d’acné. Bhein oui, je n’appliquais rien sur mon dos et ma poitrine et pourtant j’avais quand même des boutons là donc ça ne pouvait pas être le maquillage qui me donnait des boutons, logique, non ?

L’été qui suivit, j’étais quand même curieuse de tester des produits bios. Je me suis ruinée (budget d’étudiante…) en achetant toute une gamme de produits de chez Les Douces Angevines (ici) 

 

Et là, ma peau était plus belle oui, plus nourrie et moins terne. Mais j’avais toujours des boutons.

Alors j’ai commencé à chercher sur internet, j’ai passé des jours et des nuits entières sur des forums à lire des témoignages de personnes adultes atteintes d’acné. Et là, je suis tombée sur une piste : le lait.

Certaines personnes deviennent avec le temps intolérantes au lactose ou allergiques à la protéine de lait et cela peut leur donner des boutons, voilà ce qui était dit en substance.

Vu que j’étais (et que je suis toujours d’ailleurs) une accro aux fromages, aux gratins, au lait et aux yahourts, je me suis dit que ça pouvait être possible. Alors, du jour au lendemain, j’ai cessé toute consommation de produits laitiers.

Et c’était dur, très dur, trop dur. Surtout que ma famille ne me soutenait pas. Ma maman s’acharnait (inconsciemment ?) à préparer des gratins, cuisiner des cordons bleus, mettre des quiches lorraines sous les yeux… elle me disait que c’était des c*** et que c’était dû à uniquement mon stress (il a bon dos celui-là, vraiment). C’était dur mais j’ai tenu.

Et le résultat était là. Après 6 mois j’ai vu enfin une différence, je n’avais presque plus de boutons.

Curieuse, j’ai recommencé à manger des produits laitiers, j’ai savouré mes pâtes à la carbonara, mes dés de fromages, mes pizzas, mes cordons bleus, mes purées au fromage comme jamais (oh qu’est-ce que j’adore ça) !!

 Et j’ai retrouvé mes boutons.

Voilà. Voilà donc l’origine de mon acné.

Aujourd’hui, j’ai 25 ans et j’ai toujours des boutons. Toujours oui car je ne veux pas me priver totalement de fromage, ce que je fais juste c’est que je réduis la consommation au maximum. Et surtout, je fais attention à ce que j’applique sur mon visage pour ne pas agresser inutilement ma peau.

Ce que je souhaite vous dire à travers ce long article (je reconnais) ce n’est pas que « le lait provoque l’acné ». J’espère que vous ne ferez pas ce raccourci-là.

Ce que je souhaite partager avec vous, c’est que l’origine des boutons diffère d’une personne à une autre. Vous devez parvenir à trouver qu’est-ce qui vous donne vos boutons. Ca peut être une question d’hygiène, une réaction allergique à un produit, une réaction hormonale, une réaction à une situation de stress, une réaction alimentaire… il n’y a pas qu’une seule sorte d’acné et donc ne vous arrêtez surtout pas à des généralités ou à un seul avis médical si vous continuez à avoir de l’acné à l’âge adulte.

Voili voilou, j’espère que cet article vous a plu et je dis chapeau à celles et ceux qui l’auront lu jusqu’au bout.

Et si le sujet vous intéresse encore plus, je vous recommande les 3 livres suivants (liens direct en cliquant dessus) :

En tout cas, n’hésitez pas à me laisser vos avis, témoignages et réactions !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Avoir la bonne couleur de fond de teint, c’est si difficile ?

Trouver l’exact couleur de son teint (qui varie été comme hiver) relève du parcours du combattant.
Alors soit on tombe avec beaucoup de chance sur une couleur qui correspond exactement à sa carnation, soit on préfère laisser à un professionnel le soin de nous trouver la couleur idéale.
Sauf que, cette année, pas moins de deux fois, on m’a conseillé deux fonds de teint dont les couleurs n’étaient PAS DU TOUT adaptées à mon teint. 
Lors de l’event organisé par la boutique Make Up For Ever de Bruxelles (article ici), j’en ai profité pour acheter le fameux fond de teint Mat Velvet +. La teinte a été choisie par une conseillère beauté du magasin même. Elle l’avait testé sur moi et me disait qu’elle me conviendrait malgré qu’elle me semblait trop foncée pour ma carnation… 
Quelle déception en rentrant chez moi… car le fond de teint était bien trop foncé pour moi ! J’ai donc patiemment attendu l’été pour le ressortir car je prends facilement des couleurs (tout en me  protégeant) et là, double déception … encore trop foncé.
Comment faire dans ce cas ? Le jeter ? 
Personnellement, je ne jète pas 35 euros par la fenêtre… 
 
Heureusement pour moi (si j’peux le dire ainsi), quelques mois avant une conseillère de chez Planet Parfum m’avait fait acheter une teinte beaucoup trop claire du (célèbre aussi) fond de teint Even Better de Clinique
 
Et là, m’est venu une inspiration (façon de parler) : et si j’associais les deux fonds de teint pour obtenir la nuance parfaite ?
 
La photo que voici montre à suffisance (tant avec flash que sans) qu’aucune des deux couleurs ne correspond à mon teint … 
Et en mélangeant les deux, j’obtiens exactement la couleur qui correspond à mon teint (oui pas à ma main.. ma main étant bien plus foncée que mon visage).

Le résultat, un teint unifié, avec une couvrance moyenne et de la matifiance au rendez-vous

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le Basic 3 temps de Clinique et ma peau d’ado de 25 ans

Ces derniers temps, ma peau a été une véritable catastrophe. Malgré le fait que j’ai désormais 25 ans, je me retrouve parfois avec une peau d’ado.
C’est affreux.
En fonction de ce que je mange ou de certaines périodes du mois j’ai de très jolis (ou pas) bourgeons sur le visage ! (hum) 
Je suis passée par tous les traitements possibles : des produits pharmaceutiques conseillés par ma dermatologue, des médicaments conseillés par mon médecin traitant, une pilule conseillée par ma gynécologue, des produits de parfumeries conseillés par ma famille et un traitement 100% bio conseillé par une esthéticienne… rien n’a pu définitivement stopper mes boutons.
Sans compter les nombreux produits de grandes surfaces que j’ai pu tester !
Il n’y a que le traitement Roaccutane que je n’ai pas fait et que je ne ferai jamais vu les nombreux effets secondaires dont j’entends parler.
Je pourrai vous faire un roman sur tout ce que j’ai pu tester pour lutter contre les boutons ! 
Et parmi les différents traitements que j’ai pu essayer, j’ai testé le célèbre Basic 3 temps de chez Clinique.
Ce programme contient : un gel nettoyant, une lotion clarifiante et une crème hydratante.
Il existe 4 formules :
  1. pour peau sèche à très sèche
  2. pour peau sèche à mixte
  3. pour peau mixte à grasse
  4. pour peau grasse

J’ai opté pour la formule n°3 et j’ai acheté le kit qui a un prix tout à fait raisonnable et qui est très pratique pour celles qui veulent tester les produits avant d’investir dedans, car les grands formats Clinique coutent chers.

La première semaine d’utilisation fut mémorable: moi qui ai la peau mixte à tendance grasse  avec le nez qui illumine n’importe quelle pièce je me suis retrouvée avec la peau du visage qui… pelait ! Ma peau tombait littéralement en lambeau !
Le produit était trop agressif ! J’ai voulu stopper le traitement car le gel hydratant ne suffisait pas mais j’ai tenu bon, … je me suis dit que ça ne pouvait être que temporaire et, … j’ai poursuivi l’application des 3 produits !
Après 15 jours d’utilisation, le résultat se sentait déjà et semblait positif: mon grain de peau était plus fin et plus régulier et j’avais l’impression d’avoir moins de boutons.
Voici d’ailleurs le résultat le jour du commencement du traitement et 15 jours après ! Ma peau est bien plus belle, y’a pas photo !

Sauf que par la suite, ce produit s’est révélé décevant, les boutons sont revenus de plus belle et ma peau était terne !

Comme me disait ma Maman : il vaut mieux avoir des boutons avec un joli teint que des boutons avec le teint terne. Et là j’avais les deux !! 
Ce programme ne convenait pas du tout à ma peau qui est très sensible et réactive. 
J’en ai parlé avec une conseillère beauté de chez Clinique qui m’a confirmée qu’il ne convenait pas à tout le monde et qu’il valait mieux que j’arrête totalement le traitement. 
Ce que j’ai fait.
 
Maintenant, en prenant chaque produits séparément, je peux vous donner les avis suivants:
  • . Le gel nettoyant : il s’agit du « Savon visage liquide très doux ». Je l’avais déjà utilisé il y a quelques années de cela séparément et en remplacement de mon gel nettoyant que j’utilise depuis que j’ai 13 ans : le Cleanance d’Avène. Je trouve que le gel de chez Clinique nettoie convenablement la peau mais à tendance à l’assécher.
  • La lotion : dite « lotion clarifiante », c’est le produit qui me plaît le moins. Malgré le fait que la lotion soit 100% sans parfum,  son odeur ne me plaît pas, c’est une sorte de mélange d’alcool et de dissolvant ! En plus, la lotion a été très agressive sur ma peau, malgré l’application par la suite de la crème hydratante j’ai eu ma peau qui pelait et qui présentait des zones de sécheresse dès le premier jour d’utilisation. Je le déconseille, vraiment.
  • La crème hydratante : qui s’appelle l' »Emulsion hydratante tellement différente » a une texture sous forme de gel qui est très agréable à porter mais elle ne nourrit pas suffisamment ma peau.

Bref, comme vous pouvez le constater, j’ai été déçue du Basic 3 temps dans son ensemble. Autant le gel nettoyant peut être bien avec une crème hydratante très riche en complément autant la lotion est à bannir de la salle de bain car elle décape carrément la peau.

Et vous, que pensez-vous du Basic 3 temps de Clinique ?Ps: j’ai fait ce traitement et les photos dans le courant du mois de mars et aujourd’hui, via un traitement plus adéquat, ma peau va bien mieux !! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Combat de fond de teint : Even Better de Clinique vs Couvrance d’Avène

Mesdames et messieurs, bienvenue dans l’arène, aujourd’hui un nouveau combat de produits de beauté a lieu : après le duel de choc entre le Nectar thermique et le Ciment thermique de Kerastase, après la lutte entre deux palettes très similaires, aujourd’hui, deux fonds de teint montent sur le ring et sont prêts à s’affronter sous vos yeux ébahis (enfin, j’espère )  !
 

J’ai nommé:  le Couvrance d’Avène et le Even Better de Clinique  !

Commençons tout d’abord par voir les points communs entre ces deux produits :
  • ce sont deux fonds de teint qui se disent « correcteur » et là je dois admettre qu’ils voient justes car tant avec l’un que l’autre, ma peau est unifiée, plus lisse, ils sont parfaits pour les peaux à imperfections !
  • la texture des deux produits est fluide, ils sont faciles à appliquer, au choix on peut le faire au doigt, au pinceau ou à l’éponge sans aucun soucis
  • ils contiennent 30 ml de produit ça correspond à environ 3 mois d’utilisation quotidienne
  • les deux ont un protection solaire : un SPF 15
  • la couvrance est moyenne tant pour l’un que pour l’autre (rien avoir avec le Double Wear d’Estée Lauder .. le « plâtre » dont je vous parlerai prochainement)
  • un point important pour moi : ils sont tous les deux non comédogènes (pour savoir ce que ça signifie, je vous renvoie à l’article sur la première bb crème de Garnier qui ne l’est pas)
  • pour terminer, ces deux produits ont un point négatif en commun :  ils ne sont pas suffisamment matifiant, dès lors, bonjour la peau brillante en fin de journée.

Sous ces angles, ils sont donc fort similaires, mais voyons voir ce qu’ils ont chacun dans leur ventre !

Passons donc à l’aspect le plus intéressant du combat, les différences entre les deux produits : 
  • le fond de teint de chez Avène se trouve en pharmacie et parapharmacie et les prix tournent généralement aux environ de 15 euros, celui de chez Clinique se trouve dans les parfumeries et coûte le double : environ 32 euros 
  • le flacon de chez Avène est très souple et économique, lorsqu’on arrive à la fin il suffit de couper le bout du tube pour ne pas en rater « une miette » tandis que celui de chez Clinique est plutôt rigide, on perd donc forcément du produit 
  • le Couvrance d’Avène existe en 5 teintes, j’ai pris la dernière : la 05 Soleil, le Even Better de Clinique existe en …12 teintes et j’utilise la 08 beige qui m’a été conseillée (qui est trop claire pour mon teint au passage)
  • le fond de teint de chez Avène me donne un teint grisâtre, par contre avec celui de chez Clinique mon teint est lumineux !
  • le Couvrance ne marque pas les zones de sécheresse (pour la petite info : j’ai la peau mixte à tendance grasse ou sèche selon les saisons et le contour du nez est sec en hiver) par contre le Even Better, si 
  • je suis déçue de la composition du Couvrance qui malgré son eau thermale apaisante contient du paraben ce qui n’est pas le cas du Even Better

 

Tadam !
Ils se sont affronté devant vous … et l’un va l’emporter … 
et pour moi, the winner is … 
le fond de teint Couvrance d’Avène !
Il  n’y a rien à faire, ce fond de teint que j’utilise depuis des années n’a pas su être détrôné ! Niveau rapport qualité-prix, il n’y a pas à dire, c’est mon fond de teint chouchou !
 
Et quel est votre fond de teint préféré ?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Mes produits de beauté pour les vacances

Bien le bonjour à mes lecteurs et lectrices, demain soir je décolle pour Antalya en Turquie ( je vous en parlais ici) j’ai tellement hâte d’y être ! 
 
Pour des raisons pratiques j’ai du quitter mon appartement aujourd’hui et donc préparer mes valises très tôt ce matin ainsi que ma trousse de toilette avec mes produits de beauté !
Comme promis, je vous présente tout ce que j’ai pris pour passer une semaine de vacances au soleil !
J’ai essayé de prendre le moins de produits possibles et des miniatures pour ne pas trop encombrer mes valises, j’ai également pris peu de make-up et aucun produits de lissage car je compte rester le plus naturelle possible ( c’est mon homme qui sera content car il raffole de me voir avec les cheveux bouclés) !
 
De gauche à droite et de haut en bas vous avez:
  • Gel douche : Douche crème douceur de Dop ( sans paraben) même si à l’hôtel ils fournissent du gel douche j’aime bien prendre le mien, en plus celui-ci sans bon le parfum des iles (la vanille)
  • Après-solaire : Lait après soleil hydratant bio au monoi de Tahiti de Corine de Farme (sans paraben également)
  • Protection solaire : Spray Protection cellulaire profonde SPF 30 de Vichy (sans paraben) même si je suis métisse et que le soleil ne tapera pas fort je protège toujours un minimum ma peau 
  • Soin du corps : Huile de soin protectrice Bio à l’argan de Lovéa (sans paraben)
  • Soin du visage: Kit basic 3 temps de Clinique version 3, c’est pratique d’avoir le format voyage 
  • Démaquillant: Solution micellaire Créaline de Bioderma, j’ai trouvé le format voyage en pharmacie, youhou 
  • Fond de teint : Double Wear d’Estée Lauder qui contient un SPF 15 et qui est waterproof, je l’utilise avec le pinceau F60 de Sigma
  • Déodorant: Sensation zen de Born to bio (sans paraben, sans alcool, sans aluminium), j’accorde beaucoup d’importante à la composition des déodorants et celui-ci est parfait !
  • Shampoing : 5 huilles essentielles de L’Occitane, un échantillon de 35 ml suffisant pour faire 2 shampoings sur la semaine 
  • Crème contour des yeux : Prodigy Powercell de Helena Rubinstein, j’en parle ici
  • Soin des lèvres: stick haute protection SPF 30 de Avène, il est nickel pour le ski mais j’aime aussi en utiliser durant l’été 
  • Pour les cheveux: Hair sérum Transform de Frizz-Ease, mon homme aime mes cheveux au naturel, toute l’année je les lisse, alors lorsqu’on part en vacances je les laisse naturels et bouclés pour son plus grand plaisir, je compte utiliser ce sérum et aussi l’huile d’argan pour maitriser mes frisottis 
  • Vernis : 2 vernis de chez Essence, le rouge-orange corail pour les pieds et le bordeaux pour les mains !
  • Epilation : épilateur électrique Silk Epil 7 de Braun qui contient aussi une partie rasoir
  • Mascara: Telescopic de l’Oréal 
  • Crayon pour les yeux : crayon yeux n°100 de Kiko
  • Poudre : Mineral Veil de Bare Minerals que j’applique avec le pinceau F50 de Sigma
  • Faps: palette Individual Eyes de NYC 943 Smokey Greens, pour éviter de devoir prendre trop de make-up j’ai pris cette palette qui est très pratique car elle contient une base, un illuminateur et 4 faps donc les couleurs sont sublimes !
  • Masque visage : Masque crème aux résines tropicales de Sisley que j’ai eu en échantillon 
  • Cheveux : bonnet de douche et peigne 
  • Contre les impuretés: gel anti-spot de Essence
  • Pour le démaquillage: cotons bio de Bocoton 
Et voilà !

Sur la photo j’ai oublié d’inclure ma pince à épiler, mon dentifrice et…. mon paquet de café !! (pour celles qui ont suivies sur ma page facebook, je teste depuis quelques jours la formule: huile+café contre la cellulite et comme tonifiant !)

Il ne me reste plus qu’à caser tout ça dans ma trousse de toilette 😉 


Pour la petite info, avant de partir je compte faire ici plusieurs soins, un bon shampoing ( avec le shampoing au beurre de cacao de Ultra Doux de Garnier), un gommage du visage ( Avène), un masque du visage ( Pate d’argile purifiante de Lovéa), un gommage du corps ( Raspberry & blackberry de I love) et je me suis épilée à la cire ( j’ai bien souffert !!!)

Rendez-vous sur Hellocoton !

L'inscription à la Newsletter est validée

Il semble qu'il y ait eu une erreur, je vous recommande de réessayer l'inscription

Ces informations seront uniquement utilisées pour recevoir la notification de la publication d'un nouvel article sur le site Emé Beauté