(HS) Lettre ouverte: la singularité de l’Egypte

Le Nil commence en modestie et finit en magnificience (Charles Caleb Colton)

De retour d’un voyage en Egypte au mois de novembre 2014, j’ai eu envie de partager avec vous mon ressenti, en tout simplicité.

La singularité de l’Egypte : un pays doté d’une richesse culturelle prodigieuse et d’une pauvreté économique consternante

Egypte Gizeh Pyramides

Depuis la révolution de janvier 2011 le tourisme ne cesse de décroître.

Or, l’Egypte est le berceau de notre civilisation.

Elle ne mérite pas une telle indifférence.

Les époques antiques, grecques, romaines et les suivantes ont laissé des traces non négligeables.

Les pyramides, tombes, temples, musées, mosquées sont pourtant laissés à l’abandon.

Or, des lieux tels Abou Simbel, Philae, Louxor, le quartier copte du Caire ou même encore la Nubie valent le détour.

Lorsqu’on met un pied en Egypte, on fait un bon dans plus de 4.000 ans en arrière, on tombe en extase devant des reliefs, des hiéroglyphes, des momies, des pans entiers de murs en calcaire aux histoires remarquables.

En même temps, on tombe des nues devant la réalité de terrain qui fait le quotidien d’un peuple égyptien en surcroissance : pauvreté et pollution et malgré cela, les égyptiens restent chaleureux et souriants.

Voguer sur le Nil et constater qu’il n’y a que 10% des bateaux qui naviguent, que sur ces 10% il n’y a que 30% de passagers à bord ; visiter une pyramide et réaliser qu’on est les seuls touristes.

C’est affligeant.

Or, l’Egypte n’est pas aussi insécurisante qu’on le laisse malheureusement entendre ici.

J’ai été quelques jours au Caire, puis j’ai eu l’occasion de remonter le Nil depuis Louxor jusqu’à Assouan puis de traverser le désert jusqu’à Abou Simbel et je peux vous assurer qu’à aucun moment je ne me suis sentie en danger.

Le peuple égyptien est soulagé d’avoir Al-Sissi comme président. Il fait son possible pour que les lieux publics soient protégés au mieux tant pour son peuple que pour les touristes.

Tout ça pour vous dire qu’en à peine quelques heures d’avion, il y a de quoi tomber sous le charme d’un pays enchanté au passé éternel.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

(1 commentaire)

  1. Je suis vraiment fan de cet article
    Et tu me donnes envie d’y aller vraiment !
    Bravo bravo <3

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L'inscription à la Newsletter est validée

Il semble qu'il y ait eu une erreur, je vous recommande de réessayer l'inscription

Ces informations seront uniquement utilisées pour recevoir la notification de la publication d'un nouvel article sur le site Emé Beauté