Nov 07 2017

Le monde avant les réseaux sociaux

Je trouve cette image particulièrement parlante.

Je suis moi-même totalement addict aux réseaux sociaux.

J’ai un compte Facebook depuis 2008 soit presque … 10 ans ! Je gère 3 pages dont celle liée à ce blog (Nos Trucs et Astuces de Filles avec Emé qui à l’époque où j’y passais des soirées entières dépassait les 7.300 membres ….j’en suis moi-même encore étonnée aujourd’hui.

A l’époque j’étais aussi très active sur Pinterest … je n’y vais plus depuis que des millions de pins sortent tous les jours,… impossible de suivre le flux !

J’ai deux comptes Instagram un lié au blog (Eme Beaute) que j’avoue avoir du mal à faire évoluer ( par manque d’envie réelle …) et un autre lié à mon activité de Yoga sur lequel je suis branchée plusieurs fois par jours ( c’est mon réseau favori d’ailleurs).

J’ai également deux comptes Twitter, celui lié au blog est limite inactif (là, j’ai honte) tandis qu’un autre sous mon identité propre est plus actualisé,…

Je suis aussi sur Linkedin sous mon identité propre pour raisons professionnelles.

J’ai ouvert une chaîne Youtube … et je passe des heures à visionner les centaines de chaînes que je suis …

J’ai un compte Skype depuis bien avant Facebook pour échanger avec ma famille à l’étranger et maintenant … on communique via … ah bhein tiens … Whatsapp !

Ce blog est configuré sous WordPress….

Il n’y a que Tumblr (ça existe encore d’ailleurs ?), Reddit ( qu’est-ce donc ?) et  Imgur que je n’utilise pas … et que je ne compte pas utiliser …

Être active sur autant de réseaux sociaux, est-ce grave Docteur ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Oct 27 2017

EPP- Astuce naturelle pour renforcer le système immunitaire

En matière de complément alimentaire s’il y en a un que je vous recommande fortement en cette période de l’année (automne-hiver) c’est bien l’EPP : l’extrait de pépins de pamplemousse.

L’EPP est reconnu comme étant une solution naturelle et efficace qui permet de lutter contre les microbes, les virus mais également les bactéries et les champignons.

L’année dernière, c’est celui des Laboratoires Santé Verte, EPP 800 que j’ai utilisé en cure chaque fois que je sentais un petit rhume pointer le bout de son nez ou que ma gorge commençait à gratter.

C’est radical, je ne suis pas tombé malade de toute la saison hivernale et ce notamment grâce à la présence de vitamine C qui permet de renforcer le système immunitaire,  ce produit contient également plusieurs huiles essentielles excellentes pour la santé : orange, thym et arbre à thé.

Pour info, le produit porte le nom 800 car il contient 800mg de bioflavonoïdes pour une contente de 100ml ce qui en fait un dosage assez important.

Au départ, j’étais assez surprise car il faut diluer 3 fois par jour dans un grand verre d’eau entre 15 et 25 gouttes. Le goût est surprenant mais à force, on s’y fait.

Depuis, chaque fois qu’une amie sent un coup de froid arriver et qu’elle me demande une astuce naturelle, je lui dis : prends de l’EPP, ça marche à tous les coups !

Comme le nom l’indique, c’est bien un « complément », ce n’est pas un produit de substitution ni un médicament, donc si vous êtes malade, si vous développez une infection ou des symptômes, n’hésitez surtout pas à vous rendre chez un médecin !

Avez-vous déjà essayé ce complément alimentaire ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Oct 11 2017

Avis sur la marque Avril : fond de teint, poudre et vernis

J’ai découvert la marque française de cosmétiques bios Avril Beauté en 2012 ! Déjà à l’époque, lors de ma toute première commande sur leur site internet j’étais bluffée par les prix défiant toute concurrence (voir mon article ici ). J’apprécie toujours cette marque dont les produits sont certifiés bio par Ecocert et non testés sur les animaux (label cruelty free).

Depuis, la marque a évolué, je ne dois plus passer commande, je peux trouver leurs produits à tous les coins de rues en Belgique: tant dans des boutiques bios que dans des instituts de beauté; j’imagine que cela doit être pareil en France.

En 5 ans, mes goûts ont évolué, je me maquille très peu, si ce n’est le teint et du vernis sur les orteils.

J’utilise actuellement un fond de teint fluide, une poudre et un vernis, je profite de cet article pour vous donner mon avis sur ces 3 produits.

Commençons par le fond de teint, il est certifié bio, je pense qu’il est le moins cher du marché des cosmétiques bios car il ne coûte que 8 euros. Il existe en 5 teintes et est donc adaptable pour les peaux métissées également (personnellement c’est la teinte Miel qui me convient le mieux).

Il est très fluide voire plutôt liquide, quelques gouttes suffisent donc pour couvrir le visage entier. A ce sujet, je le trouve plutôt couvrant car il cache les tâches et les pigmentations. J’apprécie également le fait qu’il ne soit pas comédogène, il ne contribue pas à obstruer les pores ni à aggraver une peau à tendance acnéique.

En outre, il contient de l’huile végétale de jojoba, une huile adaptée à tous les types de peau car c’est celle qui s’approche le plus du sébum de la peau, dès lors, même les peaux mixtes à grasses peuvent l’utiliser sans craintes.

Je l’utilise en alternance avec un fond de teint de la marque Couleur Caramel qui a une qualité (et un coût) totalement différent !

J’accompagne ce fond de teint d’une poudre compacte qui est également certifiée bio et qui ne coûte que 8 euros. C’est la teinte Camel (parmi les poudres bronzantes) qui est la plus adaptée pour moi, cette poudre permet d’unifier et de matifier le teint. Par contre elle ne tient pas toute la journée, il y a donc lieu d’effectuer une retouche dans l’après-midi si vous êtes maquillée depuis le matin.

Enfin, le vernis, j’apprécie cette marque car leurs vernis à ongles sont 7-free, exempts de 7 produits nocifs pour notre santé. Le vernis n’est évidemment pas certifié bio mais la marque se rattrape car 74% des ingrédients utilisés sont d’origine naturelle.

Ici, la teinte utilisée est la n°33 Vermillon, un magnifique rouge éclatant qui s’adapte à toutes les tenues. La texture est très liquide et le vernis tient relativement bien ( en tout cas sur les orteils).

Et le coût ? 3 euros seulement, bref, chaque fois que j’ai envie d’acheter un nouveau vernis, je n’ai plus à hésiter vu le coût.

A ce sujet, je vous recommande de lire l’article Que penser de la toxicité de vernis ? (ici).

J’espère que cet article vous a plu !

Vous aimez les produits Avril ?

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Sep 27 2017

Des substances toxiques dans nos baumes à lèvres ?

A l’approche de la saison automnale, le vent froid se fait de plus en plus ressentir sur la peau et sur les lèvres.

Qui n’a pas pris l’habitude d’appliquer quotidiennement un baume à lèvres pour éviter la sécheresse et les gerçures ?

Le fameux stick pour les lèvres qui nourrit et hydratent nos muqueuses sont en réalité bourrés d’agents nocifs pour notre santé.

 

Les produits les plus vendus, les marques les plus commercialisées utilisent en effet des huiles minérales (Mineral Oil).

Qu’est-ce donc ?

Il s’agit de dérivés de pétrochimie, plus simplement, de pétrole. Le pétrole est soupçonné d’être cancérigène.

On retrouve d’autres substances toxiques dans ces baumes et notamment, des perturbateurs endocriniens ( qui ont des effets sur la fertilité), sans compter les différents allergènes.

Sachant que ce que nous appliquons sur nos lèvres peut aisément être ingéré, il y a lieu d’éviter d’utiliser ces produits.

Que privilégier dans ce cas ?

Le choix est immense : des huiles végétales ( coco, jojoba, ricin, olive), de la cire d’abeille ou encore du beurre de karité ou de coco.

Personnellement, c’est l’huile de coco qui remporte la palme et si je dois recommander un stick à lèvres, celui de la marque danoise Urtekram à la vanille a une très bonne composition.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Août 11 2017

Découvrez la nouvelle boutique Lush à Bruxelles en photos

La célèbre marque Lush  a tellement de succès en Belgique qu’une toute nouvelle boutique a été inaugurée dès le début de l’été en plein cœur de Bruxelles .

 

C’est ainsi qu’avec Van, nous nous sommes rendues à la rue Neuve, grande rue commerciale et piétonne de la capitale dans leur tout nouvel emplacement qui fait à peine …. 120 m2 avec un design unique.

Un véritable temple pour les Lush addict plus d’une centaine de produits y sont : que ça soit pour l’hygiène dentaire, le corps, les soins du visage ou encore les cheveux, tout y est.

Dès qu’on y entre, on est chaleureusement accueillis par les vendeuses qui, en fonction de nos besoins et attentes nous conseillent à merveilles.

Je suis très à cheval sur la composition des produits, dès lors, j’aime questionner les vendeuses sur les produits qu’elles proposent car même s’ils sont fabriqués mains avec des ingrédients frais et naturels ils ne sont pas tous 100% naturels.

Ce que j’apprécie dans l’éthique de Lush c’est leur aspect « cruely free », rien n’est testé sur les animaux.

Quand on entre dans une boutique Lush, on a l’impression d’entrer dans une épicerie, les savons et shampoings solides sont représentés comme des parts de gâteau, les gels douches comme des boissons et les bombes de bain effervescentes comme des bonbons.

Sans compter les couleurs et les odeurs, à un détail près on se croirait dans le monde des licornes, non ?

Si vous souhaitez découvrir toutes les photos prises par Van ce jour-là, rendez-vous de suite sur la page Facebook du blog intitulée Nos Trucs et Astuces de Filles avec Emé (lien direct ici).

Rendez-vous sur Hellocoton !

Articles plus anciens «